Jeremy Loops

Jeremy Loops est un artiste sud-africain de 32 ans. Il réalise son premier EP en 2011 mais c’est son premier album Trading Change sorti en 2014 qui lui a permis de se construire un vrai public tout d’abord en Afrique du Sud puis en Amérique du Nord et en Europe. Les chansons Down South et Sinner aux allures funk, pop, indé et ses concerts très énergiques lui ont permis de participer en première partie de la tournée de Twenty One Pilots en 2015. Il a effectué sa première tournée Européenne à partir de janvier 2016. Il a également performé en juillet dernier pour la première session de Lollapalooza à Paris.

Au cœur de son nouvel album, Critical As Water sorti le 16 mars 2018, comme pour le dernier, Jeremy Loops aime s’accompagner de plusieurs musiciens et mélange les harmonies. Par ailleurs, plusieurs de ses nouvelles chansons sont comme à son habitude, en collaboration avec Motheo Moleko. La différence avec ce nouvel album c’est qu’il a été co-produit par d’immenses producteurs comme Jake Gosling (James Bay, Lady Gaga, Shawn Mendes) ou Will Hicks (Ed Sheeran, Bastille). Cet album a déjà montré son potentiel, notamment avec le premier single Waves qui a rapidement dépassé le million d’écoutes.

Mais avec son jeu de guitare et son harmonica, son goût prononcé pour les mélodies, ses chœurs, Jeremy Loops n’écrit pas seulement des ballades mais également des chansons avec de forts messages. Les paroles de The Shore le démontrent. Sa musique a toujours été un reflet de ce qu’il pense, de ce qu’il ressent à un moment donné. The Shore s’oppose à la société actuelle et aux gouvernements, en passant des corrompus aux leaders mensongers qu’il qualifie de blagues en eux-mêmes. Jeremy Loops est très libre et il le fait ressentir au sein de ses chansons. En effet, il utilise souvent les sons de la nature et les inclue dans sa musique. Surfeur depuis son plus jeune âge, il a passé une grande partie de sa vie dans l’océan et c’est ainsi que l’eau est devenue, comme son titre l’indique, un élément central de son dernier album.

Critical as water est un album très varié et les chansons peuvent parfois être très différentes les unes des autres. Mais concentrons-nous sur une chanson en particulier : Freak. Freak est une chanson à allumer à fond dans sa voiture ou son appartement en particulier à cause de la basse qui remplit une grosse partie de l’instrumentation de la chanson. Cette chanson reflète parfaitement l’état d’esprit de l’artiste, la liberté, passer du temps en extérieur. Avant sa récente carrière dans la musique, il a fait des études dans la finance. Pourtant dans cette chanson, il semble critiquer les magnas, les riches qui se croient supérieurs à tous et qui considèrent avoir réussi leur vie pour cette raison. On retrouve ses habituels chœurs, ses harmonies aux multi-instruments, ses mélodies très rythmées et ici sa voix plus grave qu’à son habitude renforce l’idée qu’il veut faire passer. Cette chanson nous donne envie de danser au bord de la plage un soir d’été.

Vous pouvez courir écouter son dernier album sur Spotify ou Youtube ou bien si jamais vous avez de la chance, allez le voir en concert le 10 avril à La Maroquinerie à Paris.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.